• Des producteurs qui lancent une pétition à succès, des élus locaux qui montent au créneau, et voilà l’huile essentielle de lavande sur le feu. Depuis plusieurs semaines, en Provence, les principaux acteurs de la filière lavande disent vivre dans la peur : celle de voir l’huile essentielle de lavandin être classée comme produits dangereux par la Commission européenne​, dans le cadre d’une évolution de la réglementation. « Ca fait des millénaires qu’on l’utilise, peste Alain Aubanel, président de l’Union des professionnels de plantes à parfum, aromatiques et médicinales de France auprès de 20 Minutes. Pourquoi tout d’un coup un produit naturel serait-il dangereux ? Tout ça parce qu’on n’arrive pas à décomposer molécule par molécule ? » ( 20 mn ) 

    je ne suis pas surpris, ne pouvant pas décomposer la molécule les industriels ne peuvent pas rivaliser avec des produits naturels et les lobbys se sont mis au travail, dans ces pays de cons ces gens là réussissent à orienter les lois à l’avantage d’industriels faibles d’esprits. Si la Commission n’est peuplée que d’imbéciles les huiles essentielles naturelles ne deviendront que des souvenirs. 

    J’aime l’Europe, mais pas celle ci. La Commission trop puissante  se donne des rôles qui ne sont pas désirés par la population. Elle devrait être au service et à l’écoute du parlement. 


    4 commentaires
  • Crise franco-américaine : Emmanuel Macron et Antony Blinken ont partagé un « long tête-à-tête » pour « restaurer la confiance »
    Le secrétaire d’Etat américain a été reçu par le président français et son ministre Jean-Yves Le Drian mardi, dans une ambiance « sérieuse », selon un haut responsable des Etats-Unis. ( Le monde )

    On a certainement voulu faire bonne figure. Rétablir la confiance, je ris à cette bonne blague. Pour l’instant l’Amérique s’est moquée de nous dans les grandes largeurs. Jamais nous n’aurions fait de même, une simple question d’éducation dont semble être privé l’Américain au pouvoir surtout quand s’agit de faire des affaires et de gagner du fric. Le comportement britannique a t’il déteint sur celui de son cousin outre Atlantique ou est ce une attitude naturelle ?  


    votre commentaire
  • Pouvoir d’achat : Macron veut effacer son image de « président des riches »
    Attaqué par les oppositions, l’exécutif met en avant son bilan pour montrer que le quinquennat a profité à l’ensemble de la population, et pas seulement aux plus aisés. ( Le monde );

    Les personnes soumissent à l’ISF ont largement applaudi cette initiative, les smicards s’en souviennent encore et ne sont pas près de changer d’avis à l’égard d’un président qui  s’est laissé emporter par son libéralisme. Toutes les réformes engagées n’avait qu’un seul aspect réduire les charges qui représentent les soutiens sociaux.  
    Effacer ces actions des mémoires ne sera pas facile. Il va falloir engager des campagnes de communication sans retenues pour arriver à manipuler ceux qui l’ont surnommé le président des riches. 

    Pas sûr que la réforme de l’assurance chomage décrispe le sentiment de la population à l’égard de la présidence. 


    2 commentaires
  • Le PNF ouvre une enquête sur l’attribution du marché du parc éolien en baie de Saint-Brieuc
    En 2012, la société Ailes marines a été choisie par les ministres de l’écologie et de l’industrie pour la construction du parc. Un choix jugé depuis « irrégulier » par le Conseil d’Etat.

    Il avait été saisi fin août par le comité des pêches des Côtes-d’Armor, qui dénonçait un recel de favoritisme. Le parquet national financier (PNF) vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour « recel de délit d’atteinte à l’égalité des candidats dans les marchés », a-t-il fait savoir au Monde lundi 4 octobre, confirmant une information de Mediapart. L’investigation vise à faire la lumière sur les conditions d’attribution du marché public du parc éolien en baie de Saint-Brieuc à la société Ailes marines en 2012.

    Or, ce choix a, depuis, été jugé « irrégulier » par le Conseil d’Etat, « dans deux décisions de juillet 2019 (…), car l’exécutif avait pris en compte des conditions qui n’avaient pas été incluses dans le cahier des charges, pour favoriser Ailes marines plutôt que la société concurrente », ont fait savoir les avocats du comité des pêches, Mes William Bourdon et Vincent Brengarth. ( Le Monde )

    Une question , quelle sera la suite. Je me demande si ce marché a été obtenu honnêtement ou par favoritisme. Quelqu’en soit la raison, que deviendra ce chantier qui fait couler beaucoup d’encre et excite les rancœurs. Ça sent la tempête dans les esprits des pour et contre de ces installations sur nos côtes.


    4 commentaires
  • « Pénuries de composants, usines bloquées, ports asphyxiés : la mondialisation est au bord de la thrombose » ( Le Monde )

    Une idée qui fait sourire, depuis 2 ans cette situation était prévisible , avons nous fait quelque chose pour que cela change ? Pas du tout, le problème se résoudra tout seul, l’économie en fera les frais et les entreprises entreprendront des travaux ou des études  si elles en ont les moyens, sinon elles tendront la main pour toucher des aides. Les acheteurs attendront la reprise, la consommation va en pâtir, qu’importe , ce sera bon pour la planète, moins de consommation moins de réchauffement climatique. Eh oui, on en est là.


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires