• Quoi ?  On me dénigre, de toutes façons, vous n'avez pas le choix depuis si longtemps, votre fric est viré dans mes coffres.

    Qui suis je ? 


    2 commentaires
  •  Nos concitoyens aujourd’hui veulent trois choses : qu’on les considère, qu’on les protège, qu’on leur apporte des solutions. Pas des déclarations. Des solutions. La considération, on ne l’a sans doute pas assez apportée », a dit M. Macron.

     Le président s'exprime ainsi , sur de lui dans une logique un peu étroite , il ne semble pas comprendre ce qui anime la contestation populaire à l'encontre des réformes qu'il impose à grands pas sans se donner le temps de la réflexion , les décisions pour l'instant font la part belle aux ultra libéraux qu'il préfère appeler les premiers de cordée , ceux qui n'hésitent pas à réclamer plus de liberté d'entreprendre quitte à piétiner les accords syndicaux comme  l'ont montré le nouveau contrat de travail , la réforme de la SNCF.

    Une fois cette voie empruntée , de lui même , il a matraqué les classes moyennes et les retraités par des taxes et la CSG tout en offrant aux plus riches la suppression de l'ISF. La dernière décision au prétexte des taxes écologiques a fait éclater l'opposition de la population à cette décision du gouvernement qui va se traduire par les manifestations des gilets jaunes .

    La dernière allocution du président n'inspirent pas confiance , les propositions du gouvernement ne sont pas de nature à calmer la défiance et le mécontentement de la population , à son registre , il manque l'égalité de traitement et  justice sociale.

     


    2 commentaires
  •  Alors que la première ministre britannique, Theresa May, affronte la tempête à Londres, des voix se font entendre parmi les brexiters : ils demandent une renégociation de l’accord provisoire conclu avec Bruxelles en début de cette semaine, au terme de dix-sept mois d’intenses négociations. « Je pense que le texte qui nous a été présenté sera rejeté par la Chambre des communes. La première ministre devra donc proposer une autre solution », a dit David Davis, l’ex-ministre du Brexit de Mme May, vendredi 16 novembre.

     La réponse de la chancelière allemande est sans ambiguïté.

     « Nous avons un document sur la table, sur lequel le Royaume-Uni et les Vingt-Sept se sont mis d’accord. C’est la raison pour laquelle, pour moi, en ce moment, il n’y a aucune raison de continuer à négocier quoi que ce soit. »

     Complétée par une remarque une personne de la commission qui a participé aux négociations

     Cet accord, c’est le meilleur auquel on puisse aboutir collectivement en tenant compte des contraintes de chacun », expliquait un officiel européen, jeudi. « Nous avons épuisé nos marges de manœuvre. Si quelqu’un demande des modifications, il devra prendre ses responsabilités »

    Il semble que les parlementaires anglais ont bien vu le mur et semblent ne pas vouloir le rater. De leur côté les britanniques ayant l'habitude de venir sur le continent ont choisi de changer de nationalité

    les Britanniques ont été 2 865 à devenir citoyens allemands en 2016 et… 7 493 en 2017, soit une multiplication par 12 entre 2015 et 2017. Destatis, l’institut de statistiques allemand, y voit un lien avec l’imminence du Brexit, qui a conduit  à un nombre record de naturalisations de Britanniques.


    5 commentaires
  • Le ministre de l'intérieur ne pourra pas encadrer les manifestants , ça tombe bien ces derniers ne veulent pas être encadrés 


    6 commentaires
  • Le ministre de la Transition écologique et solidaire dit voir « l’expression de l’inquiétude profonde » des Français mais annonce cependant que le gouvernement ne reculera pas.

    De Rugy a vraiment aucun argument succeptible de calmer la grogne des français en colère contre les taxes et les excès fiscaux que le chef des Marcheurs nous font subir. Au train où cela va aller les routes vont se bloquer de façons sporadiques sans que personne du gouvernement ne bouge le petit doigt , les CRS le feront pour eux. 

    Mr de Rugy , quand on a si peu d'arguments  on se tait.. 

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires