• Nucléaire , encore !

    Le scénario de sortie du nucléaire devrait être celui qui préservera le plus longtemps cette énergie en tenant compte de la multiplication de l'utilisation des transports électrifiés , bagnoles, bus , trains et dans le futur avions de lignes de faibles rayons d'action .

     Poussé par Bercy, selon le document, c’est le scénario où le nucléaire est le plus défendu : aucune fermeture supplémentaire d’ici 2028, et seulement neuf fermetures entre 2028 et 2035. Conséquence : l’objectif de 50 % de nucléaire de 2025, repris dans son programme par Emmanuel Macron puis repoussé à 2030-2035 peu après son élection, attendrait 2040. Le scénario retient noir sur blanc la construction de quatre nouveaux réacteurs en plus de l’EPR de Flamanville : deux vers 2034-2035 puis deux autres vers 2040-2041.

     Bercy aura l'oreille du président qui comme chacun sait qu'il est plus intéressé par le fric et les finances que par le bien être et la sécurité de la population.

    La seule difficulté de ce plan est la construction de 4 nouvelles centrales EPR , vus les problèmes que nous avons à résoudre pour terminer celle de Flamanville , on ne peut que se poser des questions.

     Il paraît que les Chinois ont réussi à faire fonctionner celle de Taishan avec seulement 4 ans de retard. Alors tout espoir est permis.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Novembre à 06:32
    loulou le filou

    Le nucléaire, ou pas ?

    2
    Lundi 26 Novembre à 10:42

    Il faut comprendre un détail non négligeable quant à la conservation du nucléaire : l'électricité produite par les centrales est la moins chère (donc elle rapporte plus grâce aux taxes d'itinérance et autres mesurettes venues gonfler la facture).

    3
    Lundi 26 Novembre à 10:56

    Ce qui m'amuse, c'est que je ne vois aucun politique habiter près d'une centrale !
    bonne journée
    Bernard

    4
    Lundi 26 Novembre à 15:10

    Hollande avait promis d'en fermer une, il ne l'a pas fait. Macron nous enfume aussi quand il nous fixe des dates d'arrêt progressif. Les centrales ne fermeront jamais. Sauf à s'écrouler d'elles-mêmes. Florentin 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :