• Le mur des cons

    Chaque fois qu'une personnalité disait une ânerie, sa photo était épinglée, avec une réserve : "Avant d'ajouter un con, vérifiez qu'il n'y est pas."

    Evidemment, il y a du monde. Des cons caducs et des cons débutants, la plupart des anciens gardes des sceaux et presque toutes les personnalités de droite. Nicolas Sarkozy, bien sûr, Brice Hortefeux (avec, en légende, "l'homme de Vichy", alors qu'il est plutôt de Clermont-Ferrand), Nadine Morano, Luc Chatel, le criminologue Alain Bauer, l'ancien entraîneur du XV de France Bernard Laporte… Et quelques hommes de gauche, Manuel Valls, Jacques Attali. Ou des journalistes, David Pujadas et Yves Thréard, éditorialiste au Figaro, qui a du coup consacré une page entière à l'affaire dans son édition de jeudi. C'est une petite vidéo, filmée au téléphone et diffusée mercredi par le site Atlantico, marqué à droite, qui a mis le feu aux poudres. Le syndicat, nettement marqué à gauche et qui représente un tiers des magistrats, peine à éteindre l'incendie.

    Sur le fond, le procès du « mur des cons » s’ouvre à Paris le 4 décembre.

    Un procès sur le fond qui devrait être très intéressant , les cons seront partie civile et ils seront majoritaires. La défense aura sans aucun doute le beau rôle et l'esprit potache aura du mal à passer au dessus des têtes de ceux qui ont été ainsi nommés , serait ce là le retour à une réalité délicate et bien trop souvent démontrée par les dires , les écrits et les actions de ces hautes personnalités ainsi épinglées sur ce mur à scandale. 

    Un retour à une certaine réalité , à une vérité qui décoiffe . 

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Novembre à 07:53

    on est tous celui de quelqu'un.

    2
    Vendredi 9 Novembre à 09:56
    loulou le filou

    Sur le mur les cons n'y sont pas tous !

    3
    Vendredi 9 Novembre à 18:31

    Des noms ! Des noms ! Des noms ! 

    4
    Vendredi 9 Novembre à 20:12

    Comment ça un procès ? La Justice aurait-elle du temps à perdre alors qu'elle peine à gérer bien des dossiers depuis trop longtemps en souffrance ?

    Que de temps et d'énergie perdus pour un coup de gueule...

    5
    Vendredi 9 Novembre à 20:42

    les cons majoritaires c'est pas un scoop !

    6
    Samedi 10 Novembre à 08:47

    à Paris, aujourd'hui, le nombre de cons dépasse largement le mur du son !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :