• Industriels honnêtes ?

    Après les endives et la farine, en 2012, les yaourts, en 2015…, c’est l’un des produits alimentaires préférés des Français qui est, aujourd’hui, dans le viseur de l’Autorité de la concurrence. Selon nos informations, l’institution tente de faire la lumière sur un nouveau cartel qui se serait instauré autour du jambon. Et plus particulièrement des produits de charcuterie vendus dans les grandes surfaces, sous marque de distributeur ou premier prix. Les industriels de la charcuterie se seraient entendus sur les prix autant à l’achat, dans leurs approvisionnements auprès des abatteurs de porcs, qu’à la vente auprès des distributeurs.

    14 entreprises de transformation du jambon sont convaincues d'ententes sur les prix pour se partager le marché en gommant la concurrence. On peut dire que ce milieu est pourri jusqu'à l'os et que l'administration devrait sévir au dela des sanctions financières mais bien à faire disparaître les plus gros d'entre eux car ils ont effrontément profité de la situation. 

    Il s’agirait-là d’une première dans l’histoire de la concurrence, avec une entente dans les deux sens, en amont et en aval. Mais aussi par le nombre de participants à ce cartel : 14 entreprises sont soupçonnées d’avoir joué un rôle à des étapes différentes de la chaîne.

    La situation est alarmante , le comportement de ces chefs d'entreprises est lamentable , cela nous pousse à ne plus faire confiance aux entreprises , le fric est devenu la seule motivation qui les animent . Ils n'ont même plus la moindre notion de ce que sont les valeurs morales. Ils ressemblent de plus en plus au monde politique auquel ils s'assemblent. 

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Octobre à 08:50

    manger bio c'est la santé

    2
    Mercredi 24 Octobre à 10:35

    Le jambon industriel, ça me donne envie de vomir
    ... je préfère vomir BIO ! ! ! 
    bonne journée
    amicalement
    Bernard 

    3
    Mercredi 24 Octobre à 16:24
    loulou le filou

    Et comme dit le poète...patrons voyous...

    4
    Jeudi 25 Octobre à 11:06

    Ça finit par être rasoir ces affaires d'industriels qui ne respectent rien, et surtout pas la santé des consommateurs. Ceci dit, les consommateurs devraient s’informer plus avant et opter pour autre chose que la malbouffe proposée par les industriels.

    Le jambon ? je n'en mange jamais. J'ai éliminé la charcuterie de mon alimentation et me contente de fruits et légumes. Quant à la viande, ce n'est même pas une fois par semaine. Et celle que j'achète vient d'un éleveur respectueux de l'environnement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :