• Honte et gloire

     

     La grande guerre fut un massacre épouvantable, 1000 mots par jour,  les maréchaux et les généraux furent grandement responsables , derrière leurs bureaux, loin du front ou se faisaient sur leurs ordres tuer par milliers des jeunes soldats pour occuper une colline où un quartier d'un village rendu à l'ennemi quelques heures plus tard . Il n'y a eut  aucune grandeur dans ces actions ni dans  cette stratégie militaire , il n'y a eu qu’indifférence à l'égard de ces hommes envoyés à l'abattoir, pour rien .

     Les seuls qui méritent notre admiration sont les pauvres bougres que l'on a sortis massivement de nos campagnes pour aller se faire massacrer dans le no man's land entre leurs tranchées et celles occupées par l’ennemie pour gagner quelques centaines de mètres suites aux ordres de galonnés aspirant à plus de citations. Jours après jours ce carnage s'est installé et a fini par paraître normal.

     

    L'armée ne s'est pas grandie durant cette période , pensons douloureusement aux fusillés pour l'exemple passés en jugement  pour quelques jurons et gestes de mauvaises humeurs , alors que chaque jours voyaient son terrible bilan de morts et d'affreuses blessures se reproduire dans l'indifférence pudique.

     Sî gloire il y a , c'est sans nul doute pour ce courage sans mesure que nos poilus ont montré devant toutes les adversités  pour ces hommes qui ont été sacrifiés.

     

    En souvenir à tous nos et grands pères y compris le mien , qui ont du se battre, lutter et survivre et puis enfin revenir vivant de cet enfer.


  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Novembre à 09:12

    ils ont vécu l'enfer et maintenant nous sommes potes avec les ex ennemis... mourir à cause de la folie d'un homme et ceux qu'ils l'ont suivi... tristesse..

    2
    Samedi 10 Novembre à 09:59
    loulou le filou

    Mon grand-père aussi !

    3
    Samedi 10 Novembre à 13:01

    On a tranché
    Dans le vif du sujet
    Envoyé des sujets
    Dans les tranchées

    C’est le revers
    De la médaille
    La dernière pelle
    De terre
    Dernier rappel
    Vers l’enfer
    Pour la légion d’horreur

    deux extraits de mon texte "Le revers de la médaille"

    4
    Samedi 10 Novembre à 15:03
    la griffe du loup

    les grands de l'histoire ont toujours été des trouillards en envoyant de la chair à canon au front ,samedissime

    5
    Dimanche 11 Novembre à 17:59

    Quelle boucherie ! C'est aussi pendant 14-18 que les premiers gaz furent testés...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :