• Dire sans bouger

    Le chef de l’Etat a confié au ministre de la transition écologique François de Rugy le soin de recevoir des représentants du mouvement, ce que ce dernier a fait dans la soirée du mardi 27 novembre, recevant pendant près de deux heures au ministère Eric Drouet et Priscillia Ludosky, deux des « porte-parole » d’une délégation mise sur pied lundi, qui en compte huit.

     Lesquels sont ressortis plutôt remontés de la rencontre : « Les Français n’ont pas du tout été convaincus » par les annonces d’Emmanuel Macron, a lancé Eric Drouet, relayant un nouvel appel à manifester samedi prochain sur les Champs-Élysées.

     Il fallait s'y attendre , Jupiter reste autant jupitérien qu'avant son allocution du 17/11/2018 et ne changera rien à sa façon de mener sa politique , il méprise les classes laborieuses qui rapportent si peu  et qui lui coûtent un pognon de dingue . Il a voulu se montrer magnanime et cela risque de lui éclater à la figure en cristallisant un peu plus le mécontentement populaire.

    Il ne semble pas maîtriser la situation sans utiliser les escouades de CRS pour maintenir un semblant d'ordre , le ministre de l'intérieur va encore justifier son action par les riques que feront courir les hordes d'extrême droite et d'extrême gauche à la population bienveillante manifestant sur les champs Elysée .

     Ainsi va la vie en macronnie.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Novembre à 10:22
    loulou le filou

    De Rugy ce rigolo ?

    2
    Vendredi 30 Novembre à 14:43

    je m'interroge : pourquoi avoir déclaré qu'il entendait mais qu'il ne changerait rien ? On avait compris qu'il ne bougerait pas d'un seul iota sa ligne politique. Et aujourd'hui, rencontre avec le 1er ministre. Mais qui ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :