• Des vœux , pour qui ?

    Dans son allocution télévisée, le chef de l’Etat a appelé à « en finir avec le sentiment d’impuissance ». Il écrira aux Français « dans quelques jours » au sujet du grand débat national lancé après la crise des « gilets jaunes ».

     Le président a suivi la tradition des vœux du chef de l'état à l'occasion de la fin d'année 2018 sur laquelle il n'a pas osé revenir en éludant une partie de ses responsabilités qui ont contribué aux manifestations des gilets jaunes et au raz le bol général à son encontre ainsi qu’à sa majorité parlementaire immobile dans l'acceptation ds décisions du chef sans le moindre commentaire ni amendement.  

     Finalement , rien ne changera , sa politique restera ce qu'elle est , les vagues de réformes vont se succéder malgré les débats organisés avec la population pour s'opposer au référendum d'initiative citoyenne qui pourrait jeter de l'ombre sur le pouvoir royal que s'attribue le prédident qui fait ombrage à notre démocratie.

    Etre légitime est une chose, en abuser une autre.

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Janvier à 13:08
    loulou le filou

    Bonne année, bonne santé !

    2
    Vendredi 4 Janvier à 08:39

    Je l'ai écouté. Le discours était bien structuré. Mais quand il a dit qu'il poursuivrait ses réformes, je me suis dit qu'on n'était pas sortis de l'auberge et que le grabuge dans les rues avait de beaux jours devant lui. A lui tout seul, il peut mettre le feu aux poudres. Et les cendres à peine refroidies par la trêve des confiseurs vont reprendre de la vigueur. Je n'augure rien de bon pour les mois à venir. A moins que je ne sois trop pessimiste...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :