• De la marche au mensonge

    La ministre des transports, Elisabeth Borne, a indiqué dimanche 25 septembre qu’aucune décision n’avait été prise sur la mise en place d’une vignette poids lourds, projet très critiqué par les transporteurs routiers.

     La vignette poids lourds « est un sujet sensible sur lequel il est utile de prendre le temps », a-t-elle répondu au Journal du dimanche. « Que les poids lourds étrangers contribuent à l’entretien des routes qu’ils empruntent, cela reste une bonne piste de travail », a-t-elle dit. « Mais en aucun cas nous ne ferons payer les particuliers », a-t-elle ajouté.

     Les paris sont ouverts , l'écologie à marche forcée puis le besoin croissant de fric à destination de l'état pour essayer de boucler ses budgets verront nécessairement le retour de la vignette initialement prévue pour les vieux dans les années  1960 et qui n'en ont jamais vu la couleur.

     Elle commencera par être imposée aux poids lourds français et peut être étendue aux transporteurs étrangers , pas sûr que l'UE l'accepte. Sur ce point là, la ministre est très optimiste ou presque inconsciente.

     Pour l’instant cette idée est en passe d’être repoussée sans doute à une date ultérieure. Plus tard , la vignette sera probablement imposée aux particuliers  , il en existe déjà , crit air pour accéder en centre ville  des villes , vignette de contrôle technique , vignette d'assurance , nous en aurons une autre malgré les paroles de la ministre qui trouvera une bonne raison pour la justifier .

    Le nouveau monde est bien aussi peu créatif que l'ancien monde , les recettes fiscales sont toujours les mêmes .


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Novembre à 07:10

    nous perdons en compétitivité dans le secteur industriel, alors l'état cherche à nous taxer pour renflouer les caisses. nous sommes sur le déclin ai-je entendu des cubains. bonne journée

    2
    Mardi 27 Novembre à 07:13

    C'est tout à fait vrai, les délocalisations ont tué nos compétences techniques et notre compétitivité . 

    Bonne journée 

    3
    Mardi 27 Novembre à 11:39
    loulou le filou

    Des nuls ne peuvent rien !

    4
    Mardi 27 Novembre à 13:11

    Tout comme toi, je pense que la vignette sera restaurée. Elle le sera en remplacement des péages urbains récemment évoqués. Le fric est le moteur de l'économie.

    Mais selon ce qu'il se passera dans les jours, semaines, mois, peut-être y aura-t-il un renouveau plus serein.  Heu, renouveau, c'est peut-être vite dit. Disons qu'il y aura forcément un changement de braquet : l'état ne peut se permettre de résister à la fronde actuelle. Il fera donc tout pour apaiser la colère. Ce qui n’exclue pas du tout des réformes déplaisantes qui susciteront de nouveaux soulèvements. On n'est pas sortis de l'auberge.

    5
    Mardi 27 Novembre à 16:57

    L'Etat recule (un peu), mais c'est pour mieux sauter ! Il attend que la fronde passe et alors remettra du braquet; quand il sera assuré que les gens ne recommenceront pas l'épisode.(une fronde pareille ne peut naître tous les matins). A nous de l'obliger à rester le lus longtemps sur ses gardes. Et si c'était jusqu'aux présidentielles, ce serait bien. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :