• Se faire avoir ..

    Il y a des gens biens qui tombent sur des malhonnêtes, sur des gens qui vous promettent monts et merveilles contre quelques avantages , j’en connais un qui s’est avoir dans les grandes lignes , à qui un groupe de lobbyistes sans foi ni loi ont promis réduire le chômage et qui pour l’instant malgré les efforts consentis n’ont encore rien fait si ce n’est empocher le pactole non pas pour créer des emplois mais consolider les rentes des actionnaires, encore si cela avait suffi, mais non, ces gens réclament à corps et à cris des baisses du niveau de protection sociales offert aux employés en exigeant une nouvelle mouture du contrat de travail à savoir la suppression du CDI pour un contrat de travail d’une durée limité à l’exécution d’une tâche ou de la réalisation d’un projet, de plus histoire de se faire encore un peu mieux voir par le patronat , les libéraux démocrates proposent d’aider au financement de l’investissement industriel comme si ces entreprises avaient négligé de penser à la survie de leur activité au profit de bénéfices plus juteux pour répondre aux exigences des actionnaires, la crise que notre pays traverse à cause du chômage de masse n’est pas liée à faiblesse des offres, ce qui correspond à la théorie de l’économie libérale qui tire avantage des efforts consentis par la population, mais bien à la faiblesse de la demande , ce qui de manière générale ne correspond pas du tout à la stratégie développée par l’actuel gouvernement au vu des augmentations des impôts et de son écoute complaisante des jérémiades du médef.

    Il n’est pas nécessaire que l’UMP se représente aux nouvelles élections , nous avons déjà une version libérale de l’économie offerte par la gauche aux économistes de droite. L’avis du peuple semble ne pas compter pour grand chose.


  • Commentaires

    1
    foujjuste
    Vendredi 10 Avril 2015 à 11:10

    Dans un pays ou la dette  colossale emprisonne toutes initiatives de progrès , dont les caisses de retraites, de chômage, de la sécurité sociale sont dans le rouge, faut-il être vraiment naïf pour imaginer pouvoir se passer de reformes de notre système sociale, qui est le plus lourd d’Europe, une surcharge qui joue largement sur la compétitivité de nos entreprises, petites,  moyennes,  ou grandes, favorisant ainsi la destruction d’emploie, alors que nos voisins en créent, ce piétinement de nos élites actuels et passés face a cette évidence, me rappel ( toutes proportions gardés ) l’attitude que j’avais face à la soupe au potiron que l’on me servais dans ma petite enfance et le temps qu’il me fallait pour terminer mon assiette, sous le regard a la foi intransigeant mais bien veillant  du Papa, nous pouvons remercier l’Europe de jouer ce  rôle intransigeant mais bien veillant, et regretter a haute voix  cette mollesse irresponsable que font preuve nos élus .

    2
    Vendredi 10 Avril 2015 à 16:20

    @foujuste, si je vous comprends bien, toute protection sociale est contraire au progrès , c'est ce que vous dites ! 

    3
    foujjuste
    Vendredi 10 Avril 2015 à 17:31

    Pourquoi pas, si tu y tiens, mais  en forcent un tantinet sur le trait de la caricature,  et en omettant de parler de la reforme,  ce serpent de mer que l'on ne veut pas réaliser a gauche,pour éviter de faire évoluer nos entreprises, oui  on peut simplifier ça  avec une sur dose de mauvaise foi  et oui effectivement  on arrive a la forme qui  correspond a tes desiderata mais devient alors une fadaise de gauche !!. 

     

    4
    Vendredi 10 Avril 2015 à 18:24

    Je n' ai que reformulé ton commentaire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :