• Récidive

     

    Automobilistes, motards ou transporteurs vont encore passer à la caisse.

     En plus de l'augmentation prochaine des taxes sur le carburant, les usagers des autoroutes de l'Hexagone vont aussi devoir faire face à une importante augmentation des péages. D'après les informations du JDD, ceux-ci vont en effet connaître une hausse plus significative qu'à l'accoutumée.

    Si le niveau exact des augmentations, qui répercutent l'inflation, n'est pas encore arrêté, le site de l'hebdomadaire nous apprend que les concessionnaires auront le droit d'appliquer une majoration allant de +0,146% à +0,22%. La justification de cette mesure est la suivante : faire payer à l'usager la majeure partie des 700 millions d'euros d'un plan d'investissement autoroutier.

     Le gouvernement cherche les automobilistes avec insistance, il cherche la bagarre et les nouvelles élections risquent de devenir pour lui un sacré désastre. A croire qu’il se moque des classes moyennes en disparition et des classes moins aisées  pour les assommer de la sorte par des taxes et encore plus des taxes.

     Sinon comment expliquer la suppression de l’ISF, la hausse continue des taxes et la baisse de pouvoir d’achat pour les classes populaires tandis que les plus riches sont caressées dans le sans du poil , la taxe carbone ne touche que les transports populaires en évitant de frapper le transport aérien qui comme chacun sait est utilisé par les plus nantis.  

    Nous avons hérité d’un gouvernement de classe sociale qui n’a pas la classe et qui ignore la justice. 

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Novembre à 07:18

    Nous avons hérité ... ... ... 
    ce genre d'héritage, je n'en veux pas ! ! ! 

    2
    Vendredi 16 Novembre à 12:42

    Drôle d'héritage que celui-là. On s'en passerait volontiers. Ah foutu monde que celui-là

    3
    Vendredi 16 Novembre à 17:00
    loulou le filou

    Des escrocs de basses besognes pour que les riches soient plus riches !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :