• Réchauffement climatique

     Prié de dire s’il l’aurait signée, François de Rugy répond dans l’interview publiée par Le Parisien sur son site Internet : « Une pétition pour le climat, oui je signe. Une pétition pour attaquer l’Etat, non. » Il reconnaît que les ONG sont dans leur rôle d’aiguillon mais estime que baisser les émissions de gaz à effet de serre ne passera pas par un tribunal. « Ce n’est pas à des juges de forcer le gouvernement à prendre une loi », dit-il.

    Pourtant , qu'a fait le gouvernement à part augmenter les prix des carburants à l'origine du mouvement des gilets jaunes , dommage que le gouvernement ait proposé de fermer des petites lignes SNCF sachant que les transports routiers  sont une source importante de pollution de gaz à effet de serre. Rien n'est imaginé pour réduire le nombre de vols , le transport aérien mondial ne subit aucune restriction , le prix du kérosène ne subit pas de taxes.  Les actions gouvernementales   sont marginales , si ce n'est offrir des aides à l'achat de voitures électriques dont les prix sont excessifs et sans penser à prévoir l'augmentation de production d'électricité.

     C'est vrai, ce n'est pas au juge de forcer le gouvernement à produire une politique luttant contre les gaz à effet de serre , mais , qui le fera ?

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Décembre 2018 à 08:05

    comme moyens efficaces, la rue et le tribunal.. des plaintes, quoi..bonne journée

    2
    Jeudi 27 Décembre 2018 à 10:49
    loulou le filou

    Ce n'est pas aux juges, c'est au peuple de forcer cette bande d'incapables !

    3
    Jeudi 27 Décembre 2018 à 14:00

    Ce sera sur la pression de la rue : c'est une mode qui se répand et sur tous les sujets. La marche pour le climat à Lyon était fort importante. C'était bien la première fois que je voyais autant de monde dans une manif. Des vieux, des jeunes, des enfants, des familles, tous coude à coude, avec des slogans criants de vérité, des formules révélatrices de ceux qui les  affichaient et soucieux de l'avenir des générations futures.

    Quant aux voitures électriques, étant donné qu'on ne sait toujours pas stocker l'électricité, ce serait idiot de prétendre forcer tout le monde à faire une acquisition bien trop onéreuse pour la majorité des "rouleurs". Je vois mal un individu vivant déjà chichement de ses 1200 euros, aller voir son banquier pour le supplier de lui accorder un prêt. M'est avis qu'il serait mal reçu, malgré l'appétit des banques pour l'argent des autres.

    4
    Jeudi 27 Décembre 2018 à 16:45

    Je suis, à ce propos d'un pessimisme noir. Je crois que les carottes sont cuites. Il faudrait une action concertée de tous les Etats. Mais ceux-ci ne se préoccupent que de finances et de fric. Les sort de la terre st la cadet de leurs soucis. Florentin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :