• Laurent Fabius,«Je ne suis pas une pom-pom girl de DSK».
    Il l’a échappé belle .. 


    votre commentaire
  •  La juge d'instruction parisienne Sylvia Zimmermann, chargée d'enquêter sur la violation des sources du journal Le Monde dans le cadre de l'affaire Bettencourt, a adressé une convocation au procureur de Nanterre Philippe Courroye.

     C’est ainsi quand on écoute aveuglément son maître sans chercher à comprendre les risques que l’on prend, le risque du comportement qui pourrait faire l’objet d’une fable  « l’opportuniste et l’arriviste »

    Le procureur va pouvoir tester les rouages de la justice des deux cotés, une expérience dont il pourra tirer profit pour valoriser sa carrière..

    Il n’y a plus de justice râlera t il , lui qui devait la rendre avec objectivité et sans priori, la proximité du  pouvoir l’a rendu fou, il n’a pas su freiner sa soif d’honneur, cela vient de le conduire devant un juge d’instruction.

    Joli palmarès


    votre commentaire
  • Rachida Dati, «Je n'ai jamais cherché à attirer l'attention des médias».
    Souriez, vous êtes filmée.


    votre commentaire
  • "A huit mois de la présidentielle, notre défaite est un coup sévère mais qui était prévisible, car nous avons perdu toutes les élections intermédiaires depuis dix ans", a déclaré le premier ministre, dont les propos ont été confirmés par son entourage.

    Une façon de reconnaître que la politique menée par la droite a été tellement mauvaise que même les grands électeurs s’en sont rendu compte.

     

    Mais ce n’est pas fini, la nomination de D. Douillet Ministre des sports, en remplacement de C. Jouanno,  est hallucinante, le champion de judo est non seulement homophobe mais aussi sexiste, il s’était confié dans son livre , je ne peux m’empêcher de le citer : "On dit que je suis misogyne, mais tous les hommes le sont, sauf les tapettes."  Je ne suis pas sur que ces mots vont beaucoup aider Sarko à conserver le pouvoir. Il est probable que les français n’avait pas lu ce monument de la littérature, tout comme Roselyne qui vient de découvrir  cette déclaration.

     

    Même le président de l’assemblée nationale s’inquiète pour son poste en 2012..

    "On n'a pas besoin de parler d'autre chose que des sujets qui nous occupent. Ce n'est pas en ouvrant chaque semaine la boîte de Pandore des idées iconoclastes que l'on va avancer".  Là, Copé  et consort en prennent pour leurs grades ..  faut reconnaître que la droite n’est plus un fleuve tranquille , des courants s’affirment , le centre évite l’amalgame avec l’UMP et  la droite populaire se désolidarise du Sarkozisme..  

    La campagne électorale des présidentielles commence très bien du coté de l’UMP.


    votre commentaire
  • Ce sont des scènes à tort. 


    votre commentaire