• Que des pignoufs

    Nous sommes vraiment gâtés d'avoir aux manettes ou des  candidats  espérant tenir ces manettes que des pignoufs, les uns plongent leurs mains sales dans les caisses de l'état, les autres les laissant faire en espérant un renvoi d'ascenseur le moment venu. Il n'y a pas de doute notre république est vraiment mal barrée , au lieu d'éviter les écueils ont fonce droit dessus, avant on visait le mur pour mieux s'y écraser , c'est exactement ce que l'affaire Bygmalion me fait penser, désormais on chercher les  écueils pour y  couler en prétextant que ce n'est que la faute du gros temps et non celle du capitaine figé à la barre.  

     

    Les français ne semblent plus faire confiance à leurs élus ou prétendants aux sièges, le taux d'abstention ne va pas cesser de croître, et cela de la faute uniquement de ce personnel politique totalement inefficace vis à vis de la situation nationale mais très efficace en ce qui concerne leurs avantages personnels, ces gens là se servent en premier et profitent du système, combien de députés , sénateurs ou ministres n'ont pas hésité à installer sous les ors de la république leurs proches, payés à grands frais par les services de l'état.  

    Ainsi va la vie politique de notre pays faisant fi de la crise, ces pignoufs là ne sont pas concernés par l'austérité qu'ils organisent et dont ils s'excluent sans la moindre honte.


  • Commentaires

    1
    anto
    Lundi 5 Octobre 2015 à 16:37
    anto

    Je pense qu'il faut rendre le vote obligatoire et fixer un seuil élevé de voix par rapport aux inscrits pour être élu .De même instituer un septennat que l'on n'aurait qu'une fois ,et un mandat unique à part pour les maires .Enfin géneraliser la proportionnelle et l'obligation de démissionner de toute autre occupation .

    2
    Lundi 5 Octobre 2015 à 23:43

    @anto, je partage tout à fait ton avis  À++

    3
    Mardi 6 Octobre 2015 à 18:22

    Tous ces gens-là ont des rentres de fonctionnement souvent faramineuses pour un service rendu de pignouf, comme tu dis. Je rejoins Anto dans ses propositions. Faudrait limiter les mandats dans le temps. Nos politiques seraient, ipso facto, plus efficaces...

    4
    Mardi 6 Octobre 2015 à 19:43

    En dehors du refrain stérile “tous pourris” d’une partie de nos citoyens, plus top situés aux extrêmes, admettons que les clivages politiques restent la cause principale de nos malheurs dans notre pays, pour que notre pays devienne une démocratie moderne comme certain pays d’Europe, il devient urgent d’admettre que le l’idéologie doit laisser place au pragmatisme !! 

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mercredi 7 Octobre 2015 à 15:19

    @foujuste, il n'y a de problème d'idéologie , il n' y a  que des problèmes de morale sur lesquels votre pragmatisme s'assoit sans honte. 

    6
    Axel21
    Mercredi 7 Octobre 2015 à 17:15

    Bien d'accord avec toi. Il faudrait interdire aux élus de recruter des proches mais nous aurions alors leurs maîtresses...A++

     

    7
    Mercredi 7 Octobre 2015 à 18:04

    Si la forme n’est pas dans tous les cas de figure, à notre goût, le fond reste dévié par les clivages, pour la morale attention, elle dégénère très vite en romantisme.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :