• Les ratés au pouvoir

    Lors de l’examen du projet de loi de finances 2016, les députés ont voté en première lecture une mesure décomptant de l’AAH les intérêts perçus des comptes épargne (Livret A, plan épargne logement…). En d’autres termes, le montant de l’allocation va baisser pour les personnes ayant un peu d’argent de côté. Justification avancée par Bercy : les autres minima (RSA et minimum vieillesse) étant calculés ainsi, il n’y a pas de raison que l’AAH, dont bénéficient un million de personnes pour un coût de 8,5 milliards d’euros, échappe à la règle. Et tant pis si l’on parle ici de personnes handicapées…

    Merci les branleurs, merci les inutiles qui ne cessent de pomper nos finances pour vraiment pas grand chose,  vous cherchez de l’argent , pour en trouver c’est simple , allez travailler comme tout à chacun, car pour ce qui est de la qualité du travail que vous prétendez  effectuer, on peut repasser , vous frôlez le zéro absolu ,  le seuil du foutage de gueule est largement dépassé.  Pour rendre les charges de l’état moins lourdes, virons ces types, renvoyons les dans leurs familles et remettons les au travail.

    La fonction de parlementaire est ouverte à n’importe qui à condition de militer dans des partis et d’être cul et chemise avec des leaders autoproclamés . Ou est la démocratie la dedans , ceci concerne tous les partis sans exceptions.

     


  • Commentaires

    1
    anto
    Mardi 3 Novembre 2015 à 16:25
    anto

    D'accord avec toi ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :