• EPR nouveau retard possible

    La « bataille des soudures » n’a sans doute pas fini de retarder le chantier de l’EPR de Flamanville (Manche). Dans une note adressée à EDF et rendue publique le 3 octobre, le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a sévèrement recadré l’électricien public, en s’inquiétant d’une « défaillance de surveillance » sur le chantier nucléaire normand. « C’est l’ensemble de la chaîne de surveillance qui a dysfonctionné », juge l’ASN. 

    Un nouveau coup dur pour ce réacteur de troisième génération dont la construction a débuté en 2007 et qui devait être opérationnel en 2012. Il devait initialement coûter 3,5 milliards d’euros, l’affaire des soudures fait encore gonfler la facture, à près de 11 milliards d’euros.

    EDF ferait bien de se ressaisir et travailler efficacement sur ce projet EPR qu'elle semble incapable de conduire à son terme . Au lieu d'avoir travaillé sur son nouveau compteur Linky EDF aurait du réserver  son énergie a travailler sérieusement sur cette derniere centrale , Linky est un prétexte à faire du fric autorisé par l'état , un moyen de faire dépenser inutilement de l'argent aux abonnés , une pompe à fric surement pour essayer de masquer le naufrage technique et financier de l' EPR  , encore faut il que le Linky fonctionne correctement , ce qu'il reste à prouver. 

     Je me demande si les ingénieurs d'EDF actuellement en poste sont aussi bons que leurs prédécesseurs , parce que pour l'instant on ne sait toujours pas gérer les déchets des centrales nucléaires que l'on a tant de mal à construire . 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Octobre à 07:46

    les éoliennes c'est moins à risque. bon dimanche

    2
    Dimanche 14 Octobre à 10:54
    loulou le filou

    Linky, c'est encore malheureusement une décision européenne...

    3
    Dimanche 14 Octobre à 15:43
    Florentin

    Je suis à 20 bornes de l'EPR en question et je ne suis pas spécialement pressé que la centrale en question se mette à fonctionner. Alors, tout ce qui^pourra retarder son fonctionnement me convient. Ceci dit, je suis d'accord avec toi. La construction de l'EPR de Flamanville est financièrement une vraie catastrophe ! Je ne comprends pas comment des pays étrangers peuvent avoir envie de nous acheter une merde pareille ! Florentin. Florentin

    4
    Jeudi 25 Octobre à 16:27

    Il n'y en a que pour le fric. Et ce, depuis toujours. Alors un retard de construction n'est jamais qu'un souci mineur. Et le coût des compteurs est à mettre à charge du consommateur. On n'a jamais rien pour rien, n'est-ce-pas ?

    Ce que je ne comprends pas, c'est le pourquoi de ce nouveau bidule dont le chantier est perpétuellement en retard. Quant aux fissures ou dysfonctionnements qui permettent à l'ASN de morigéner l'électricien national, ça n'a pas l'air d'affecter sérieusement le fonctionnement de EDF.

    Pour ce qui est du traitement des déchets, il n'y a pas eu de concertation en amont de la construction des centrales. Il eut fallu prévoir cela, mais on n'a pensé qu'à la construction et au fonctionnement, les déchets n'étant pas à l'ordre du jour lors de la conception. Une ereur comme peuvent en commettre les apprentis-sorciers;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :