• ça va venir

     La France risque de devenir une société d’héritiers vieillissants rétifs à l’investissement, et il est urgent que la fiscalité des successions combatte cette tendance. C’est en substance le message d’une note que Terra Nova publie vendredi 4 janvier. Le cercle de réflexion propose de frapper fort : parce que cette situation est « à la fois socialement injuste et économiquement sclérosante », il conviendrait d’augmenter la fiscalité des successions de 25 %. Réformer le barème de cet impôt permettrait ainsi de récolter 3 milliards d’euros. Terra Nova avance même l’idée, explosive, de revoir la fiscalité de l’assurance-vie.

     L’étude, quoiqu’elle ait été lancée avant le mouvement des « gilets jaunes », tombe à pic, « alors qu’une demande d’équité fiscale se fait entendre et qu’Emmanuel Macron a décidé d’ouvrir un “grand débat” notamment sur ces questions »

      Voilà , la bombe est lancée, et probablement acceptée par le président qui cherche par tous les moyens à boucler ses budgets quitte à faire de la peine à ses grands copains les très riches.  Je pense que ces derniers vont se rebeller et se satisferons certainement car ils auront toujours accès aux canaux qui permettent d’éviter l’impôt et obtenir des aides aux fraudes fiscales tolérées par la loi , des niches par exemple , car, pour l’instant aucune action n’est entreprise pour tarir cette fuite de capitaux que sont devenues les hausses de ressources des plus riches avec la disparition de l’ISF .

     Le nouveau monde ne respecte rien sauf l’ultra libéralisme vers lequel notre république penche de plus en plus quitte à y tomber et s’y perdre. 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Janvier à 08:09

    ah non, avec tout ce que je viens de taxer à l'état pour avoir mon héritage, lors que mes parents avaient déjà payé des impôts sur leurs revenus... ah non, j'ai payé plus de 60000 euros à l'état, cache...!... ça suffit.... et je ne suis pas taxable d'isf..

    alors je sais...partager.... tu vas dire..oui mais pas moi , les beaucoup plus riches... on ne veut jamais que ce soit à nous de payer..faut avoir un discours honnête.... chut... je file.... dire simple/nature sur mon blog....

     

    bon dimanche.. scuse-me d'être ainsi.

    2
    Dimanche 6 Janvier à 08:27

    je reviens car le sujet énoncé me touche: j'ai été taxée à 20% sur une partie de mon héritage.. il est trop facile de penser qu'il n'y a pas de taxes pour les nantis... passer à 25% va toucher de plein fouet la disons la petite bourgeoisie, bien que je n'aime pas ce mot qui ne me va pas.. il faut toucher les ultras riches.. je vis seule et taxe davantage sur ma retraite, j'ai les mêmes charges qu'un couple... je taxe de partout dans la tranche moyenne un peu nantie... fruit d'une vie de travail de mes parents, de moi... on ne peut donner à ses enfants que tous les 15 ans... qu'ils nous laissent faire des donations librement, les enfants les réinvestiraient plus rapidement .. aux petits enfants c'est 1950 euros tous les 15 ans... c'est ridicule... nous laisser donner l'argent aux jeunes... .. je vais me faire massacrer... je devrais, là, étayer plus mon propos afin d'être mieux comprise...  vous trierez jean avec votre intelligence qui se sent dans vos écrits. bon dimanche.

    vous pouvez supprimer mes coms. cela ne me dérangera pas

     

      • Dimanche 6 Janvier à 08:43

        Ce qui j'ai écrit n'est qu'un projet , il sera ou ne sera pas suivi d'effet , je suis d'accord avec toi tuer les successions est un scandale qui fera bondir beaucoup de gens , les retraités en premier lieu qui veulent laisser à leurs enfants le fruit acquis de leurs efforts au cours de leurs vies. 

        Je supprimerais pas tes commentaires , ces pages sont libres . 

         Bonnes journée Françoise 

    3
    Dimanche 6 Janvier à 08:49

    merci Jean d'accepter mon cri, ce matin.

    4
    Dimanche 6 Janvier à 11:57
    loulou le filou

    Un projet vénéneux !

    5
    Lundi 7 Janvier à 13:25

    C'est bizarre tout de même qu'on taxe déjà autant les héritages : entre les impôts réglés par les détenteurs d'argent, les taxes sur les héritages (toutes perçues par l'état), pourquoi vouloir encore augmenter ? Ceci dit, cela ne touche pas ce qu'on appelle les petites successions : 300 000 francs (environ 45000 euros aujourd’hui) par personne il y a quelque vingt ans. Or, peu  nombreux sont ceux qui, même lorsqu'il sont trois ou quatre, disposent  de cette somme "mirobolante". Eh oui, la France est un pays de gagne-petit, et c'est cela qui pourrait affecter davantage leurs avoirs. Les très riches sont peu nombreux. Or, il y a quelque 3 ou 4 ans, Le Canard Enchaîné avait listé une dizaine de personnes connues disposant d'une réelle fortune dont l'impôt sur le revenu était minoré (je ne me souviens plus comment cela fonctionnait). Je crois me souvenir qu'ils percevaient après paiement un remboursement. Bref, cela se réduit à la formule suivante : on ne prête ou ne donne qu'aux riches. Mais quelle idée que de naître pauvre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :