• Avec la taxe ?

     

    Faute de bus propres disponibles, la RATP va remettre en circulation 118 bus diesel l’an prochain.

     Le Grand Paris des bus, autrement appelé plan de restructuration du réseau de bus parisien, lancé en 2017, prévoit la modification de 53 lignes et l’ajout d’environ 250 arrêts en avril 2019, une opération qui nécessite l’utilisation de 118 bus supplémentaires. Mais les réserves de véhicules « propres » sont vides, selon la RATP.

     L’entreprise va donc devoir redonner une seconde vie à des véhicules diesel, classés 4 ou 5, selon le certificat qualité de l’air Crit’Air, soit parmi les catégories de véhicules les plus polluants. Théoriquement, les véhicules de transport de personnes classés en catégorie 5 n’ont même plus le droit de circuler.

     Une information qui devrait faire l'actualité dans les remous provoqués par l'augmentation des taxes sur le carburant . La ministre des transports aurait pu intervenir pour fournir à temps des bus propres, comme quoi , la qualité de l'air ni le réchauffement climatique ne font pas parties de ses principales préoccupations , preuve que ce pataquès n'est qu'une histoire de gros sous ,  impératif du budget 2019.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Novembre à 12:39
    loulou le filou

    Le diesel y a que ça de vrai !

    2
    Mercredi 14 Novembre à 15:02

    Preuve aussi que les particuliers possédant un diesel ne peuvent pas, comme ça, par un coup de baguette magique; changer leur véhicule. L'Etat a besoin e délais pour se mettre aux normes. On peut le comprendre. Nous aussi. 

    3
    Jeudi 15 Novembre à 12:50

    Si les entreprises de ce type sont dans l'incapacité de renouveler leur flotte, comment l'état ne comprend -il pas que c'est tout pareil pour les particuliers ? D'autant que les voitures électriques coûtent bonbon En outre, nos constructeurs nationaux ne savent pas encor les produire... Un monde à l'envers par la volonté de la technocratie qui vit de concepts mais pas des réalités.

    4
    Jeudi 15 Novembre à 15:21

    Vive le diesel
    vive la pollution
    vive notre mort lente assurée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :