• Avant G7

    Le président français reçoit son homologue russe lundi à Brégançon, à cinq jours du sommet du G7, pour souligner l’importance d’un « dialogue franc » avec Moscou.

    La date choisie fait sens à cinq jours de l’ouverture à Biarritz, sous présidence française, du sommet du G7 réunissant les chefs d’Etat et de gouvernement des principales puissances économiques démocratiques (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Canada, Japon)

    Une entrevue qui a du sens , l'exclusion de la Russie a perdu tout son sens , la situation de de l'Ukraine n'a pas changée depuis 2014 , la Crimée a été annexée . Le climat politique mondial s'est aggravé entre temps avec le conflit syrien et la présence du malade du bureau ovale dans le concert des nations n'a rien de rassurant tout au contraire vu le bras de fer commercial que se livrent la Chine et l'Amérique. 

    Nous sommes entrés dans une ère d'isolement , générée par l'exclusion de la Russie du G7 et par l'isolement de l'Amérique des traités internationaux à l'initiative de l'homme aux cheveux oranges. Il serait temps de remédier à cette situation , ces éloignements diplomatiques n'ont rien de positif et ne génèrent qu' incertitudes.  


  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Août à 16:01
    loulou le filou

    Le dialogue est nécessaire avec tous...

    2
    Jeudi 22 Août à 17:59

    Il peut toujours rencontrer le Boris (dont le propre frère réclame un nouveau référendum), cet échevelé jaunasse (une manie chez les anglo-saxons dirait-on) espère pouvoir négocier à l'avantage de la blanche Albion. Or, il n'en est pas question. A juste titre. S'ils partent, il leur faudra bien accepter les conditions de l'Europe.

      • Jeudi 22 Août à 21:49

        C'est exactement ce que j'en pense , mais je crois que des lobbys bien introduits et des intérêts ne se traduisent par l'inverse. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :