• Après la Chine, en 2018, la Malaisie ne veut plus être la « poubelle du monde ». Elle a décidé, mardi 28 mai, de retourner à l’envoyeur des centaines de tonnes de déchets plastique. « La Malaisie ne sera pas la décharge du monde », a déclaré la ministre chargée de l’énergie, de l’environnement et des sciences malaisienne, Yeo Bee Yin, après avoir inspecté plusieurs conteneurs remplis de déchets à Port Klang, le port le plus actif du pays.

    Ceci est une leçon que méritent les pays occidentaux , l'Europe et les USA. Il va bien falloir se prendre en charge surtout dans l'UE ou les verts ont largement progressé dans toutes les représentations politiques et qu'il serait temps de verdir les décisions et les actions de tous les partenaires de l'EU à travers la commission et le parlement européen . Les grandes allocutions ne servent à rien , il y a des moments pour agir et le temps de l'action est venu. 

    Comme ce monde se berce toujours d'illusions et oublie que l'action est le seul gage de vérité. N'oublions pas que cela reste tout aussi vrai au niveau national ou en principe là , tout devrait commencer.


    4 commentaires
  • Coup de tonnerre pour les salariés d’Ascoval ? Le sidérurgiste British Steel va être placé en faillite incessamment, ont annoncé deux syndicats au Royaume-Uni, à peine une semaine après la reprise, le 15 mai, par le groupe britannique de l’aciériste français Ascoval, situé à Saint-Saulve dans le Nord.

    « Malgré l’annonce d’aujourd’hui de placer British Steel sous un régime de faillite contrôlée par les autorités, Unite va demander à toutes les parties de se battre pour garantir l’avenir de l’entreprise », a déclaré Steve Turner, un responsable de ce syndicat dans un communiqué transmis à l’AFP. « C’est une nouvelle terrible pour les milliers de travailleurs » de British Steel au Royaume-Uni, a déploré pour sa part Tim Roache, secrétaire général du syndicat GMB.

    Qui croire , les ouvriers d'Ascoval ont ils encore un avenir ? Le rachat de cette entreprise par British Steel paraît impossible après sa mise en faillite , il va falloir que le ministre conserné vienne s'expliquer au plus vite et qu'il entre dans les détails de cette opération qui semble bien compromise. 

    Comme ce nouveau monde sait se jouer de la vérité , tout est communication , verité et mensonge. 

     


    4 commentaires
  • Une journaliste du Monde, Ariane Chemin, est convoquée, mercredi 29 mai, par les policiers de la section des atteintes au secret de la défense nationale de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cette enquête vise nos articles sur les affaires d’Alexandre Benalla, notamment nos informations sur le profil d’un sous-officier de l’armée de l’air, Chokri Wakrim, compagnon de l’ex-cheffe de la sécurité de Matignon, Marie-Elodie Poitout.

    Valentine Oberti, journaliste pour l’émission de TMC, Quotidien, a révélé qu’elle aussi a été convoquée par la DGSI alors qu’elle enquêtait sur l’exportation d’armes françaises à l’Arabie Saoudite utilisées au Yémen.

    J'espère ne pas prendre de risques inconsidérés en rapportant cette information , il est très dangereux de parler de la présidence et de l'affaire Benalla et de ses prolongements politiques et judiciaires. Mais visiblement comme la situation n'était pas assez compliquée la DGSI s'est imposée . On a vu des politiques , des usurpateurs violents et désormais les barbouzes s'impliquent.  De plus remarquons qu'il y a des sujets à éviter car trop sensibles , les ventes d'armes décoiffent. Je ne suis pas sûr que cela simplifiera le travail des juges dont l'objectif principal rappelons le, est de faire jaillir la vérité. 

    Comme ce nouveau monde sait cacher la vérité par la multitude des enquêtes sur un même sujet , surtout quand il concerne le pouvoir, la transparence n'est pas d'actualité . 

     


    2 commentaires
  • Les élections européennes ont montré que le président a syphonné les capacités électorales de la droite conservatrice et perdu le secours de la gauche car si la gauche avait été plus intelligente elle se serait regroupée au lieu de se diviser bêtement pour des raisons d'égo mal placé.  

    Le phénomène le plus troublant est que les électeurs pensent que les verts seraient capables de devenir un parti de gouvernement , ce qui lui reste à démonter .

    Quoiqu'il en soit , le président ne s'est pas installé à la tete du scrutin devancé par les nationalistes, racistes représantant un réel danger pour l'UE. À les entendre les Marcheurs ont gagné de ne pas avoir plus perdu . 


    4 commentaires
  • Je prends à mon tour quelques jours de vacances  ..

    A bientôt.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires